Depuis quelque temps, des acteurs de premier plan dans l’industrie des datacenter ont élevé la température dans leur centre de données, ce qui a permit des économies qui se calcul en centaines de milliers d’Euros sur les coûts de l’infrastructure de climatisation.
La liste des sociétés qui chante les louanges de cette épargne grâce à des réglages de température de référence dans leur centre de données sont entre autres Google, Intel, Sun et HP.

Le premier groupe industriel des professionnels de chauffage et de refroidissement a rejoint la chorale cette semaine. Il s’agit de L’American Society for Heating, Refrigerating and Air-conditioning Engineers (ASHRAE), qui a étendu ses recommandations concernant la température la plus haute de l’air ambiant  des datacenter, soulevant sa limite supérieure recommandée de 25 degrés à 27 degrés.

Cela permet aux gestionnaires de datacenter d’économiser jusqu’à 4 pour cent des coûts d’énergie pour chaque changement de degré en hausse sur la température de référence, qui est plus connu comme point de réglage (Set Point).
Plus le point de réglage est élevé, moins de temps de fonctionnement sur les climatiseurs, ce qui permet d’économiser considérablement de l’énergie pour faire fonctionner ces systèmes de refroidissement.

Pour éviter des points chaud en changeant drastiquement le point de réglage de vos climatiseurs il est nécessaire de mettre en place un monitoring poussé de la température de vos racks.

Il existe plusieurs sondes le permettant, moi j’utilise principalement Frogd ainsi que les sondes internes des serveurs (IPMI, sensors, etc…), cela m’a permit de passe de 21 à 24 °C sans aucun problème de fonctionnement dans ma salle serveurs et avec une réduction de 12 % de l’énergie nécessaire pour refroidir la salle (4% par degré)

ASHRAE a approuvé la recommandation de modification des températures de fonctionnement cette semaine lors de sa réunion à Chicago.

Mark Fontecchio de Tech Target a ajouté un point sur les déclaration de l’ASHRAE et sur l’impact de la hausse des points de réglage :

– Plus de bruit dans les datacenter car les fans des serveur deviennent plus actifs

– On grille d’avantage dans les allées chaude qui sont souvent 16 degrés plus chaude que les allées froide, soit plus de 40 °C.

D’autres article sur le même sujet dans ce site

Article traduit de l’anglais Source de l’article

[ad]